Avec l’avancée des technologies de nos jours, des villes comme San Francisco ou Nairobi sont aujourd’hui synonymes de développement et d’innovations dans le numérique.

Ambitieux projet aujourd’hui, assidument poursuivi par le Ghana ou à travers le projet Diadonni au Sénégal, le Bénin a connu durant les derniers jours du régime défunt de Yayi Boni, ancien président du Bénin, la promesse de faire au Bénin, un City-tech avec l’accord de différents partenaires étrangers, entre autres le constructeur chinois Hwawei, acteur incontournable des Télécommunications dans le pays. Le nouveau gouvernement, n’a pas également sans évoquer une révolution numérique avec maintes promesses. Durant la campagne présidentielle de 2016 au Bénin, l’actuel président a prôné la création d’une ville où se côtoieraient toute la fine fleur de l’économie numérique à savoir les écoles prestigieuses, les startups et les business-angels à travers une ” Zone Franche du Savoir et de l’Innovation“.

Ma question est celle ci : pipeau ou volonté vaine ? En tout cas, nous on en rêve et on travaille pour !

 

Leave a Reply