Leader de la SVOD dans le monde, Netflix est une entreprise américaine basée en Californie aux Etats-Unis et qui fait parler d’elle par la mise à disposition de contenu vidéo propriétaire. Également devenu maison de production cinématographique, Netflix avait annoncé courant 2015 son lancement dans 130 nouveaux pays, parmi lesquels figurent les 54 états du continent africain.

Après un an et un mois soit 13 mois d’abonnement à Netflix, avec un compte standard qui me revenait à environ 10 $US par mois, je me suis décidé à écrire sur le sujet.

Quand j’entendais parler de Netflix, je le voyais comme le Saint Graal de la Vidéo à la demande. Au cours d’un séjour à Abidjan, avec une amie j’avais utilisé un VPN pour accéder à Netflix et profiter de son forfait actif du Canada (chose qui est impossible désormais, car Netflix en détectant un proxy, refuse de fonctionner). Puis fin novembre 2015, je me suis lancé moi même de façon légale 😛.

Aujourd’hui, je peux résumer grosso-modo, tous les problèmes de Netflix au Bénin en 5 points :

  • Peu de béninois disposent de carte bancaires ou de paiement prépayées (VISA, MasterCard etc… ) ou font forcément des opérations nécessitant des paiements sur internet, donc nombre potentiel d’abonnés : pas beaucoup.
  • La mise à disposition des séries avec du retard (parfois cpasbien devance Netflix pour combler les “sérietivores“)
  • Le prix exorbitant des contenus légaux
  • La grosse différence remarquée entre le contenu français, le contenu Béninois et le contenu américain (plus fourni) pour les mêmes tarifs
  • La faiblesse de la connectivité à Internet au Bénin

Contenu français ( Netflix en France )

Avec Netflix j’imaginais résoudre beaucoup de problèmes. Proposer aux entreprises un outil simple et efficace pour diffuser du contenu dans leurs salles d’attentes (restaurants, salles de fête, halls de bâtiments, salles d’attente…). Après cette année d’utilisation, l’heure est venue de faire un bilan de la venue du Messie de la Vidéo à la demande et de reconnaitre que son impact au Bénin n’est pas vraiment celui qu’on attendait. Nous proposer un meilleur contenu, alliant qualité-contenu au prix devrait permettre à Netflix de mieux asseoir sa stratégie en Afrique de l’ouest en général et au Bénin en particulier, surtout maintenant que le leader nigérian de la SVOD (Iroko TV) qui propose du contenu africain commence à réellement intéresser les nôtres.

Au cas où vous serez intéressés par un essai Netflix qui propose un mois gratuit à tout nouvel abonné, suivez ce lien

 

4 Comments

Leave a Reply